À propos de Mahmut Demir

Mahmut Demir est né en 1960 dans un village montagnard kurde de la province de Sivas, au centre de la Turquie, pays des bardes ashiq depuis des siècles. Mahmut Demir appartient à cette tradition de musiciens itinérants qui transmettent la philosophie mystique et humaniste séculaire de l’Anatolie en s’accompagnant au saz, ou bağlama, luth à long manche qui se joue à l’aide d’un plectre (mızrap) ou à main nue (şelpe), selon une technique plus ancienne.Il s’installe à neuf ans avec sa famille à Istanbul et, suivant l’exemple de ses deux oncles maternels, commence l’apprentissage autodidacte du saz. Également violoniste, il aura l’idée d’introduire dans sa région le kabak kemaniye ou « violon dans la courge » , d’origine égéenne. Très jeune, il entre dans des troupes folkloriques et acquiert une réputation d’excellent chanteur, instrumentiste et danseur. En 1979, il remporte le premier prix au concours national des jeunes interprètes de musique populaire, organisé chaque année par le quotidien Milliyet.

À partir de 1980, il effectue plusieurs tournées en Europe (Suède, Norvège, Danemark, Allemagne, Suisse, Pays-Bas) avec le groupe Insan comme danseur et poly-instrumentiste. Il donne aussi des cours de danse, de musique et de chant dans plusieurs lycées réputés d’Istanbul, comme Notre Dame de Sion. Une de ses élèves obtient sous sa direction le premier prix national de chant traditionnel du quotidien Milliyet.En 1986, après plusieurs séjours en Suisse où il continue ses concerts ainsi que l’enseignement de la danse et de la musique, il s’installe en France où il se marie. Depuis, il s’est produit aussi bien en Turquie que dans de nombreux pays d’Europe, en Tunisie et au Liban, en solo ou en duo avec sa femme Françoise Demir. ou dans d’autres formations : trio avec Françoise Demir (chant) et Özcan Dursun (chant et saz) ; participation au groupe Djanam (chants des Balkans) et aux Musiciens du Monde sous la direction de l’oudiste tunisien Mohammed Zinelabidine ; accompagnement de soirées de poésie turque avec l’écrivain Jacques Lacarrière ; collaboration avec le Haïdut Trio de Steve Shehan, musiques de théâtre (Avignon, Paris, Toulouse, Genève), etc.

Mahmut Demir est non seulement un musicien exceptionnel, parvenu au sommet de son art, mais c’est aussi un humaniste, qui séduit autant par la chaleur et la richesse de son interprétation que par le contact intime qu’il sait, dès les premières notes, nouer avec son public.